Ail des ours : Où et quand le trouver ?

De l'ail des ours (Allium ursinum)
De l'ail des ours (Allium ursinum)

Vous voulez apprendre à trouver de l’ail des ours ? Mais vous ne savez pas par où commencer ?

Suivez-nous dans cet article ! On vous guide pas à pas pour apprendre à le reconnaître, à le trouver et savoir quand le chercher !

C’est parti !

De l'ail des ours (Allium ursinum)
Des fleurs et feuilles d’ail des ours (Allium ursinum)

Ce que vous devez savoir sur l’ail des ours avant de le chercher.

Le risque de confusion avec d’autres plantes

La cueillette de l’ail des ours est un plaisir ! Mais savez-vous vraiment le reconnaître ?

Attention, danger ! Il y a un risque de confusion avec 2 autres plantes toxiques : le Muguet et le Colchique.

Pour le reconnaître, observez ses feuilles, celles-ci poussent séparément, et la section de la tige n’est pas cylindrique, mais décrit un demi-cercle, contrairement aux bruns de colchique ou de muguet qui sont cylindriques.

L’ail des ours frais possède un bourgeon qui donnera une fleur à 6 pétales blancs assez fins.

Son odeur est très caractéristique. L’ail sauvage dégage une forte odeur d’ail ! N’hésitez pas à frotter ses feuilles ou à écraser son bourgeon entre vos doigts pour vous en rendre compte.

Un bon bio-indicateur pour la morille

Saviez-vous que l’ail des ours se trouve régulièrement à proximité des morilles blondes ? C’est une plante qui partage le même habitat que la morille commune. Génial non ?

d’ailleurs, nous proposons sur notre site, des cartes pour chaque région, pour savoir où se trouvent les meilleures zones pour trouver des morilles (et donc de l’ail des ours) ! Découvrez nos cartes régionales ici.

Comment consommer l’ail sauvage ?

D’abord, sachez que toutes les parties de l’ail des ours sont comestibles. (feuilles, tige, bourgeon/fleur)

Vous pouvez utiliser l’ail des ours de différentes manières :

  • Réaliser une recette de pesto à l’ail des ours (le grand classique)
  • Faire sécher l’ail des ours ( à 45 °C pendant 4 heures) et le réduire en poudre pour le conserver et l’utiliser plus tard.

Les bienfaits de l’ail des ours

L’ail des ours à des vertus purificatrices. Cette plante permet de réduire le cholestérol et la tension artérielle.

L’ail des ours augmente la quantité de transpiration, augmente la quantité d’urine et fluidifie les muqueuses des bronches.

C’est donc un excellent aliment détox en plus d’être un excellent condiment pour vos préparations culinaires.

Où trouver l’ail des ours ?

Sol neutre à calcaire

L’ail des ours pousse dans les sous-bois sur sol neutre à calcaire. Ainsi, nous vous recommandons d’éviter les forêts acides où vous croiserez beaucoup de plantes acidophiles comme les fougères ou les bruyères. Par ailleurs, un sol légèrement sablonneux et peu argileux semble être idéal pour trouver de l’ail des ours.

Climat frais à humide

Vous pourrez cueillir l’ail des ours dans des zones humides et légèrement ombragées. Il n’est d’ailleurs pas rare de trouver l’ail des ours au bord des rivières ou dans des forêts avec une atmosphère assez humide.

Moyenne altitude

Par ailleurs, l’ail des ours peut se récolter à partir de 500 m et jusqu’à 1600 m d’altitude. Bien entendu, vous pouvez le trouver à plus basse ou plus haute altitude, mais il se fera plus rare !

Pour l’anecdote, c’est une plante qui est très recherchée par les chasseurs de morilles ! C’est un excellent bio-indicateur pour trouver celles-ci !

Quand peut-on ramasser l’ail des ours ?

L’ail des ours se récolte idéalement à son stade de bourgeon. Ainsi, le meilleur moment pour cueillir l’ail des ours est début mars (500 m) en plaine et jusqu’à fin mai en altitude (1600 m).

Apprenez à chercher l’ail des ours et les morilles, grâce à nos cartes !

Nous proposons, sur notre site, des cartes interactives en ligne, pour apprendre à trouver des morilles et d’autres champignons dans votre région ! Ça vous tente ? Par ici, accédez à nos cartes.

Avec les zones les plus favorables pour les morilles communes, vous pourrez également trouver facilement de l’ail des ours… Vous ferez d’une pierre, deux coups !

Faites vous plaisir !

Partager l'article

1 Comment

  1. moi je vais chercher l’ail des ourses chaque année au meme endroit et je réalise un pesto d’ails sauvage un vrai délice

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*