Vesse-de-loup : tout savoir !

De jeunes vesses-de-loup perlées (vesse-de-loup perlée - lycoperdon perlatum) à l'automne
De jeunes vesses-de-loup perlées (vesse-de-loup perlée - lycoperdon perlatum) à l'automne

Vous voulez en savoir plus sur cette espèce de champignon ? Vous êtes au bon endroit ! On vous résume tout ce que vous devez savoir sur la vesse-de-loup !

De jeunes vesses-de-loup perlées (vesse-de-loup perlée - lycoperdon perlatum) à l'automne
De jeunes vesses-de-loup perlées (vesse-de-loup perlée – lycoperdon perlatum) à l’automne

Quelles sont les différentes espèces de vesse-de-loup ?

Il y a de nombreuses espèces de vesse-de-loup, mais en général, ce terme est utilisé par le grand public pour deux espèces :

  • Vesse-de-loup géante (Calvatia gigantea)
  • Vesse-de-loup perlée (Lycoperdon perlatum)

Dans la suite, nous allons parler de ces deux vesses-de-loup ! Et quand ce sera nécessaire, nous préciserons de quelle vesse nous parlons.

Où trouver la vesse-de-loup ?

Pour commencer, sachez que les vesses-de-loup ne sont pas référencées sur nos cartes des champignons. Mais vous pourrez y retrouver de nombreux autres champignons : cèpes, girolles, morilles…

En ce qui concerne la vesse-de-loup géante, celle-ci pousse plutôt dans les pâtures, dans des zones riches en nutriments et en azote.

Quant à la vesse-de-loup perlée, celle-ci pousse dans les bois, dans les litières d’aiguille ou de feuilles, parfois proche de vielles souches. Elle apprécie les zones humide, à l’ombre et à l’abri du vent.

La vesse-de-loup est-elle comestible ?

Les deux vesses-de-loup citées au-dessus sont toutes les deux comestibles ! Cependant, il est recommandé de les consommer quand elles sont encore assez jeunes mais suffisamment développées pour ne pas les confondre avec des œufs d’amanites, par exemple.

Reconnaître la vesse-de-loup

Reconnaître la vesse-de-loup perlée

Celle-ci a d’abord un aspect blanc puis brunit avec l’âge. Celle-ci possède des petits picots sur sa surface. Sa forme ressemble à celle d’une poire à l’envers. Finalement, sa structure interne est uniforme et blanche.

Attention aux confusions avec de jeunes amanites ! Identifiez bien si la structure interne est homogène ! Si vous remarquez des lames ou un pied à l’intérieur, alors il s’agit plutôt d’une amanite ou d’un autre champignon potentiellement mortel.

Reconnaître la vesse-de-loup géante

Ce champignon est un des plus gros. Il est globuleux et ne possède pas vraiment de pied. Certains spécimens peuvent atteindre jusqu’à 1 m d’envergure (diamètre) pour un poids pouvant aller jusqu’à 20 kg!

Recette : préparer et cuisiner la vesse-de-loup

Conservation

Les vesses-de-loup, comme les autres champignons, doivent être conservées 1 à 2 jours, au frais, au maximum !

Préparation

Pour préparer les vesses-de-loup, rien de plus simple ! Il vous suffit de les détailler en tranche et de les faire revenir à la poêle dans un peu de matière grasse !

N’hésitez pas à bien les faire suer pour qu’elles rendent leurs eaux ! Quand c’est fait, vous pouvez ajouter un peu de crème sur la fin.

Cuisine

Pour manger des vesses-de-loup, rien de plus simple ! Une fois qu’elles sont bien préparer (voir le paragraphe du dessus), vous pouvez les manger avec une viande ou voir simplement des pâtes. La vesse de loup se prête à de nombreuses recettes, et son côté charnu ne vous décevra pas !

Explorez votre région avec nos cartes !

Vous avez envie d’un peu d’aventure dans votre vie ? Découvrez où se trouvent les meilleurs coins à champignons près de chez vous et apprenez-en plus sur vos forêts régionales ! Valable pour les cèpes, girolles, morilles… Découvrez nos cartes des champignons ici !

Partager l'article

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*